Je ne marche plus …

Depuis un mois, je participe de façon relativement active à la préparation de la Marche pour le climat du 8 décembre à Limoges. Je l’avais fait déjà pour celle du 8 octobre. `

Marche 13-10 à Limoges
Marche pour le Climat / Limoges / 13-10-2018

Mais j’ai vu ce qui s’est passé samedi 1er décembre dans de nombreuses villes de France, lors de la journée d’action des Gilets jaunes : échauffourées, blessés, voitures incendiées, vitrines brisées, magasins pillés, mobilier urbain détruit et bâtiments publics dégradés voire incendiés. Il y a fort à parier que samedi prochain ce sera la même chose ou pire. Après mûre et douloureuse réflexion, j’ai décidé de ne pas marcher samedi. Je pense même qu’il serait raisonnable d’annuler l’ensemble des Marches pour le Climat en France.

Paris Yellow Vests violent protest near the Arc de Triomphe
Samedi 1er décembre, place de l’Etoile

 

Pourquoi je ne marche plus ?

  • Je ne veux pas contribuer à ajouter du bazar au bazar ni du bruit au bruit au risque qu’on n’entende plus rien.
  • Je ne veux pas donner prise à des débordements supplémentaires.
  • Je ne veux pas participer à une marche qui a toutes les chances d’être récupérée par le mouvement des gilets jaunes et par tous ceux qui, sans être GJ, veulent accroître le désordre. Si, lors de la marche maintenue, 4 ou 5 crétins caillassent une ou plusieurs vitrines, quelle sera la photo retenue par les médias, les marcheurs et leurs slogans ou le magasin en cours de pillage ? Quel bénéfice le climat en aura-t-il tiré ?
  • Je pense que, dans le contexte actuel et quoiqu’il en soit, notre message sera brouillé et inaudible.
  • Je pense que parmi les participants à la marche du 13 octobre, ceux, très nombreux, qui n’ont pas l’habitude de manifester ne viendront pas le 8 décembre. S’il y a beaucoup moins de monde qu’en octobre, quel soutien aura-t-on apporté aux négociateurs de la COP 24, quels encouragements à nos responsables politiques, quels arguments à nos concitoyens ?
  • Je pense que cette marche sera invisible, les médias ne s’y intéresseront pas. Et si les médias n’en parlent pas ou si peu, quel est son intérêt ?

Dans le contexte politique actuel, je crois cette marche inutile, dangereuse et contreproductive.

  • Je participerai à nouveau aux rassemblements et marches pour le climat qui seront organisés à l’avenir dès que le calme sera revenu… dans un mois ou dans un an.

D’ici là, je continuerai, autant que je peux, comme je peux, à promouvoir et à soutenir la mise en place de politiques de lutte contre le dérèglement climatique ambitieuses, parfois contraignantes mais justes socialement.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s